Foire Aux Questions

("Frequently Asked Questions")
Publié le 11 octobre 2009, mise à jour le 12 octobre 2009
par vventresque
_____

 Articles connexes (même(s) mot(s)-clé(s)

Pas d'article connexe


-------------------------------------------------

Voici des réponses ou des pistes de réflexion sur des sujets récurrents ; vous pouvez allonger cette liste, dans l’intérêt de tous.

- Q : Combien de pages faut-il ?

    • R : Autant que nécessaire ! Cela dépend de la note visée et de la qualité de l’expression. Être précis, cela demande du temps, donc de l’espace-papier. On peut également gagner du temps en trouvant le mot juste, mais la dissertation et l’explication de texte sont des exercices de développement de la pensée.

- Q : Quand rendrez-vous les copies ?

    • R : Le plus tôt possible. Ce n’est pas par plaisir que l’on garde des copies chez soi : c’est encombrant, cela donne des cauchemars... Mais cela prend beaucoup de temps de les corriger !

- Q : Comment sommes-nous notés ? Faut-il que le correcteur ait les mêmes idées que nous pour avoir une bonne note ?

    • R : A la tête du client, ou au portefeuille, il y a plusieurs écoles. Soyez tout de même discrets si vous essayez de glisser un billet dans votre copie de bac ! Trêve de plaisanterie, évidemment la notation des devoirs de philosophie obéit à des principes rationnels. En ce qui concerne le bac, et ce dans toutes les matières , les correcteurs se réunissent avant et après correction pour s’entendre sur les critères de notation et harmoniser leurs notes. Nous réfléchissons collectivement sur les sujets, notamment pour définir collégialement la limite de ce qui sera considéré comme hors-sujet ou tolérable. Tout effort de réflexion visible dans le résultat écrit est valorisé. Si certaines exigences sont définies pour le développement, l’introduction et la conclusion, la copie est de toute manière considérée dans sa globalité (une introduction ratée ne coûte pas x points ; une introduction réussie est prise en compte, mais le reste doit suivre...). Dans l’année, la notation est progressive ; les exigences sont croissantes en fonction de l’avancement du cours. Ces exigences sont exposées dans la méthodologie ; vous pourrez également vous reporter à une grille d’abréviations que j’utilise pour la correction, qui permet de clarifier les critères de correction. Je rappelle qu’il ne s’agit en aucun cas de donner son opinion, mais de faire preuve d’esprit critique en confrontant des points de vue pour en mesurer la part de vérité.

- Q : Peut-on dire « je » dans la copie ?

    • R : Tout à fait ; certains sujets sont d’ailleurs formulés à la première personne du singulier. Mais ici, le « je » équivaut à un « nous » : je ne raconte pas ma vie quand je dis « je suis un être de raison ». Le « je » indique la position d’un individu en tant qu’elle peut concerner tout le monde.

calle
calle